Jean-François van der PLANCKE

BRUXELLES (Etterbeek) / Belgium

0
send a message
Jean-François van der PLANCKE 0
Jean-François van der PLANCKE
Situé au cœur de Ixelles, van der Plancke atelier d’architecture est un bureau à dimension humaine animé par la créativité, la rigueur et le raffinement.

Enrichi de plusieurs années d’expérience, van der Plancke atelier d’architecture compte désormais à son actif des réalisations uniques et prestigieuses en Belgique mais également dans le reste de l’Europe.

En proposant des projets sur mesure, de la première ébauche aux derniers détails, et en s’entourant des meilleurs artisans, l’atelier d’architecture met en application son expertise et son inventivité pour répondre au plus près des souhaits du client. L’atelier conçoit des logements, des bureaux, des équipements publics et des aménagements urbains. Ils construisent, rénovent, restaurent, transforment et surélèvent. Ils développent des projets du stade initial de l’étude préliminaire jusqu’à la réception finale des travaux.

La passion, la technicité et la ténacité avec lesquelles l’atelier d’architecture aborde chaque projet sont les principes qui lui confèrent aujourd’hui une place singulière dans la profession.

Le bureau VAA ARCHITECTURE sous la forme de la s.p.r.l. van der Plancke architecte est actif essentiellement dans le domaine de l’architecture avec 60% de constructions neuves et 40% de transformations, rénovations. Présent sur le marché depuis 20 ans en personne physique et depuis 2013 en société, il aborde des projets d’échelles très différentes. La société œuvre dans le cadre de marchés privés tels que des résidences unifamiliales, des immeubles à appartements (max 20 unités), des résidences pour étudiants (max 57 unités), des bureaux pour des asbl mais également dans le cadre de marchés publics tels que des écoles, essentiellement sur le territoire de la Région de Bruxelles-Capitale.

_ L’ARCHITECTURE COMME VECTEUR DE SENS
L’acte architectural n’est pas innocent et revêt toujours un sens. Il n’y a pas pour le bureau « de petits et de grands projets ». Le sens et le dialogue avec l’usagers ou simplement le passant est toujours présent dans l’acte de concevoir même sur des interventions qui semblent mineures. Même si les défis qui caractérisent notre société ou les contextes sociaux et environnementaux ne laissent, à priori, peu de place au rêve, le projet doit toujours conserver l’épine dorsale, le fil conducteur où doivent transparaître les idées fortes d’origine. Nous aimons sincèrement notre métier et de temps en temps, le métier nous le rend.

_ L’EXPERTISE ET LA RIGUEUR
Pour le bureau, la traduction d’un rêve d’abord et puis d’un programme ensuite est indissociable d’une grande maîtrise des contraintes tant administratives, que techniques, sociales ou environnementales. La rigueur et la maitrise de la production passant par la traçabilité des études est le vecteur ineffaçable d’une juste traduction d’une demande en espace et en temps. Maîtrise des techniques mais également maîtrise des coûts et du planning sont les pierres angulaires à la concrétisation du rêve initial.

_ LE CHEF D’ORCHESTRE
L’Architecte a une grande responsabilité mais ne fait pas tout. Le métier ne peut pas se concevoir sans un dialogue étroit incluant un retour d’information éclairé tant des Conseils dans la phase d’étude du projet que des Entreprises dans la phase d’exécution. Le bureau met une grande importante à la maitrise des ouvrages qui seront amenés à être intégrés à l’ensemble.

_ LA SYNTHÈSE, LA SIMPLICITÉ ET L’UNICITÉ
La plus grande satisfaction est sans doute la traduction d’un problème complexe en une organisation synthétique, simple et unitaire même si cette traduction constitue une part de trahison. L’aspect gagné d’un projet se caractérise par le fait que le tout est bien plus que la somme de ses parties.
Jean-François van der PLANCKE
Jean-François van der PLANCKE
  • Address 03, Avenue des Gaulois, 1040 BRUXELLES (Etterbeek) | Belgium

Follow Jean-François van der PLANCKE also on

Situé au cœur de Ixelles, van der Plancke atelier d’architecture est un bureau à dimension humaine animé par la créativité, la rigueur et le raffinement. Enrichi de plusieurs années d’expérience, van der Plancke atelier d’architecture compte désormais à son actif des réalisations uniques et prestigieuses en Belgique mais également dans le reste de l’Europe. En proposant des projets sur mesure, de la première ébauche aux derniers détails, et en s’entourant des meilleurs artisans, l’atelier d’architecture met en application son expertise et son inventivité pour répondre au plus près des souhaits du client. L’atelier conçoit des logements, des bureaux, des équipements publics et des aménagements urbains. Ils construisent, rénovent, restaurent, transforment et surélèvent. Ils développent des projets du stade initial de l’étude préliminaire jusqu’à la réception finale des travaux. La passion, la technicité et la ténacité avec lesquelles l’atelier d’architecture aborde chaque projet sont les principes qui lui confèrent aujourd’hui une place singulière dans la profession. Le bureau VAA ARCHITECTURE sous la forme de la s.p.r.l. van der Plancke architecte est actif essentiellement dans le domaine de l’architecture avec 60% de constructions neuves et 40% de transformations, rénovations. Présent sur le marché depuis 20 ans en personne physique et depuis 2013 en société, il aborde des projets d’échelles très différentes. La société œuvre dans le cadre de marchés privés tels que des résidences unifamiliales, des immeubles à appartements (max 20 unités), des résidences pour étudiants (max 57 unités), des bureaux pour des asbl mais également dans le cadre de marchés publics tels que des écoles, essentiellement sur le territoire de la Région de Bruxelles-Capitale. _ L’ARCHITECTURE COMME VECTEUR DE SENS L’acte architectural n’est pas innocent et revêt toujours un sens. Il n’y a pas pour le bureau « de petits et de grands projets ». Le sens et le dialogue avec l’usagers ou simplement le passant est toujours présent dans l’acte de concevoir même sur des interventions qui semblent mineures. Même si les défis qui caractérisent notre société ou les contextes sociaux et environnementaux ne laissent, à priori, peu de place au rêve, le projet doit toujours conserver l’épine dorsale, le fil conducteur où doivent transparaître les idées fortes d’origine. Nous aimons sincèrement notre métier et de temps en temps, le métier nous le rend. _ L’EXPERTISE ET LA RIGUEUR Pour le bureau, la traduction d’un rêve d’abord et puis d’un programme ensuite est indissociable d’une grande maîtrise des contraintes tant administratives, que techniques, sociales ou environnementales. La rigueur et la maitrise de la production passant par la traçabilité des études est le vecteur ineffaçable d’une juste traduction d’une demande en espace et en temps. Maîtrise des techniques mais également maîtrise des coûts et du planning sont les pierres angulaires à la concrétisation du rêve initial. _ LE CHEF D’ORCHESTRE L’Architecte a une grande responsabilité mais ne fait pas tout. Le métier ne peut pas se concevoir sans un dialogue étroit incluant un retour d’information éclairé tant des Conseils dans la phase d’étude du projet que des Entreprises dans la phase d’exécution. Le bureau met une grande importante à la maitrise des ouvrages qui seront amenés à être intégrés à l’ensemble. _ LA SYNTHÈSE, LA SIMPLICITÉ ET L’UNICITÉ La plus grande satisfaction est sans doute la traduction d’un problème complexe en une organisation synthétique, simple et unitaire même si cette traduction constitue une part de trahison. L’aspect gagné d’un projet se caractérise par le fait que le tout est bien plus que la somme de ses parties.