Le tour de France de l'architecture 8/12

Stage 8: Provence et Languedoc

by Mauro Lazzarotto
4

A l’occasion du Tour de France 2012, Archilovers vous propose de suivre la Grande Boucle d’une manière originale qui relie le monde du Cyclisme à celui de l'Architecture. Du 30 juin au 22 juillet, dans le sillage du peloton, au gré du prologue et de 20 étapes (3.479 km), du départ de la Province de Liège (Belgique) à l'arrivée sur les Champs Elysées, à Paris, Archilovers vous fait découvrir les projets et les architectes que nous renconterons sur le parcours.

Le peloton, parti de Saint-Paul-Trois-Châteaux, a gagné les rives de la Méditerranée au terme d'une étape de 217 kilomètres qui les a conduit à la station balnéaire du Cap d'Agde, en Languedoc-Roussillon.

Le Tour de France traverse le Languedoc le jour de la fête nationale, le 14 juillet. Cette région, avec la Provence aussi, étaient [au xiie siècle] une vrai mélange des peuples, une vraie Babel qui maintenant peut représenter l'énergie du futur. La gestion de la crise en France a été jusqu'a ce moment prudente et socialement protectrice. Il faut se rappeler de l'histoire pour ne pas remettre en question sa dimension multiculturelle, forgée au cours des siècles.

Nous apprenons en effet qu’une culture ne peut pas survivre en vase clos, qu’elle est la résultante d’acquis internes spécifiques, irrigués d’influences extérieures. Cette respiration de la modernité se retrouve et se développe dans l’évolution de l’architecture et du design contemporaines. Sifas est une Maison de design qui utilise la technologie et apporte des fonctionnalités nouvelles dans l’habitat qui permettent, dans le même temps, d’être mieux protégé, mais aussi ouvert sur le monde.

Mais voilà les projets qui se sont imposés dans le sprint final de la 8e étape dans ces deux régions sur la mer Méditerranée:

1. Le Prado, à Marseille, par maurice padovani. L'Architecte d'intérieur marseillais a réaménagé cette maison dans le quartier du Prado. La décoration est chaleureuse, mêlant cuir et bois, avec beaucoup de classiques du design aussi!

2. Musée Jean Cocteau à Menton, par Rudy Ricciotti. Le bâtiment doit se laisser deviner: le musée accepte son apparence, intrigue par ses transparences, attire par ce qu’il laisse entrevoir.

3. Logements et bureaux à Sète, par Colboc, Franzen & associés.  Dans « l’île singulière » de Paul Valéry, le projet propose trois plots qui sont aussi l’expression d’une « architecture méditerranéenne » en phase avec des modes d’habiter propres à ce climat : vivre dehors tout en sachant se protéger des fortes chaleurs.

Un projet plutôt agée mais qui est toujours l'un des coureurs les plus respecté du peloton:

L’immeuble qui pousse à Montpellier, par la Maison Edouard François. Une rencontre rare entre un architecte et un promoteur privé sur le terrain des envies. Envie d’autre chose, de matière, d’usage, de plaisir, d’éphémère et de sens. Le projet aurait pu s’appeler « Le balcon dans tous ses états »

Lire la suite: Stage 9: Midi-Pyrénées

Ou voir le Stage 7: Bourgogne et Rhône-Alpes

Comments
  • padovani maurice

    Le Musée Jean Cocteau est une merveille de plus élaborée par Rudy Ricciotti et son équipe d'entrepreneurs virtuoses. La réalisation en est remarquable, tant les bétons, finis au coulage et au toucher soyeux, que les menuiseries isolantes dont les profils ont été créés pour l'occasion. Les garde-corps d'inox laminé à chaud sont tout aussi étonnants...

comment
Author
References
Le Prado/Marseille 306

Le Prado/Marseille

Marseille / France / 2012

Musée Jean Cocteau 65

Musée Jean Cocteau

Menton / France / 2011

Housings and offices in Sète - France 14

Housings and offices in Sète - France

Sète / France / 2011

L’immeuble qui pousse 46

L’immeuble qui pousse

Montpellier / France / 2000