C• Vexin - Aménagement du territoire et restructuration d’un pavillon de chasse | Composition, Atelier d'Architecture

Chars / France / 2020

0
0 Love 169 Visits Published

Le projet s’implante au le cœur d’une clairière au milieur d’une épaisse forêt de plus de cent hectares aux confins nord du parc naturel régional du Vexin Français. Deux pavillons de chasse successivement agrandis viennent se loger dans une clairière refermée sur trois côtés et débouchant sur une perspective vallonnée à la fois arborée et cultivée, sans aucun vis avis. Pour répondre aux attentes des maîtres d’ouvrage, Composition, Atelier d’Architecture s’est associé à l’expérience de Vladimir Katelbach Architecte.


• Les maîtres d’ouvrage aspirent à s’établir durablement sur le site et nous ont confiés entre autres missions, celle de concevoir un schéma directeur permettant de structurer le paysage autour d’une activité nouvelle qu’ils souhaitent développer sur le site, la permaculture.


Le schéma directeur que nous avons présenté s’est donné deux objectifs principaux. Animer la perspective de la clairière à toute saison en diversifiant les strates de plantations et diversifier les espaces de culture pour permettre une plus grande variété de récolte. Le schéma directeur circonscrit également les différents niveaux d’accès au site pour permettre d’accueillir à moyen terme des visiteurs extérieur au foyer, soucieux d’apprendre les techniques propres à la permaculture.


La technique agricole développé dans le projet, est faite d’unités cultivables indépendantes les unes des autres de 15 m2 (2,5 m de large par 6 m de long). De par leur dimension, il est possible de faire le tour de chacune de ces unités de plantation ce qui facilite son travail. D’une année sur l’autre cette technique permet de décaler l’implantation des unités pour permettre au sol de se régénérer, sur le principe de la jachère, de la rotation des cultures.


• Il nous a également était confié la mission de restructurer, transformer et réhabiliter le pavillon de chassesur la partie basse de la clairière pour l’adapter aux exigences d’habitation contemporaines.


Le projet s’attache particulièrement à rationaliser l’enchevêtrement de pièces commandées et d’accès variés, fruit d’extensions successives. Nous avons articulé la maison autour d’un “canon à vue” sorte de colonne vertébrale de la maison qui en plus de desservir les différentes pièces du rez-de-jardin et l’escalier central de la maison, débouche d’un côté sur l’entrée et de l’autre, sur la perspective dégagée de la clairière.


Par soucis environnemental et économique, le système de production énergétique et thermique est repensé dans son ensemble et une extension contemporaine créée pour marquer l’entrée de la maison.


Ce que nous appelons le “canon à vue” est de fait un espace intermédiaire dont le statut évolue au gré des besoins à l’aide de trois rangs de cloisons amovibles. À la fois espaces de circulation, grande salle à manger d’apparats, entrée de la maison, salon de lecture intimiste ou salle de jeu, cette longue pièce se présente comme un espace plurifonctionnel.

0 users love this project
Comments
    comment
    user
    Enlarge image

    Le projet s’implante au le cœur d’une clairière au milieur d’une épaisse forêt de plus de cent hectares aux confins nord du parc naturel régional du Vexin Français. Deux pavillons de chasse successivement agrandis viennent se loger dans une clairière refermée sur trois côtés et débouchant sur une perspective vallonnée à la fois arborée et cultivée, sans aucun vis avis. Pour...

    Project details
    • Year 2020
    • Status Completed works
    • Type Landscape/territorial planning / Single-family residence
    Archilovers On Instagram