TRIPTYCH

A tableau for all seasons Wentworth-Nord / Canada / 2018

55
55 Love 4,402 Visits Published

L’atelier montréalais yh2 présente TRIPTYQUE, une résidence qui se décline en trois pavillons subtilement intégrés au paysage. La maison, aux lignes épurées et aux teintes sobres, a été aménagée sur un terrain en pente surplombant un petit lac de la région des Laurentides à une centaine de kilomètres de Montréal.


Cette maison que les architectes ont conçue comme un triptyque classique se compose d’un corps central, offrant de généreuses vues sur le lac Saint-Cyr, et de deux corps de bâtiments latéraux, proposant des regards plus intimes sur la forêt laurentienne. L’architecture est fragmentée et les volumes s’insèrent comme pente et contrepente dans la topographie naturelle du site, à travers les arbres matures.


Chacun des trois corps de bâtiment est le théâtre d’un paysage spécifique, grâce à une géométrie accentuant les perspectives et cadrant le regard. Les plafonds, s’élevant du cœur de la maison vers l’extérieur, magnifient ici chaque tableau naturel.


Le volume central regroupe bureau et cuisine dans un espace lumineux ouvert sur le lac et la forêt. Le séjour, auquel on accède par un passage vitré à l’est, s’ouvre sur la cime des arbres du fait même de son plafond incliné vers le haut. À l’étage inférieur, grâce à la forte pente du terrain, la chambre des maitres se pose au sol, en direction du soleil levant. On l’atteint par un escalier de bois sculptural dont la dernière marche donne l’impression d’être suspendue dans les air.


À l’ouest, légèrement à angle par rapport au reste de la maison, un second volume latéral a été conçu pour accueillir des invités et leur offrir un espace intime. La chambre d’amis se trouve au rez-de-chaussée, à proximité de l’entrée principale. Les ouvertures, plus resserrées, ainsi qu’un changement de matériau au sol marquent le caractère plus privé de cette aile réservée aux invités. Le garage ainsi qu’une entrée secondaire se trouvent à l’étage inférieur.


Pour lier les trois volumes du bâtiment entre eux, tout en créant une séparation formelle, les architectes ont introduit deux passages vitrés dans le plan. Discrète, l’entrée de la maison s’inscrit dans l’un de ces passages où le simple fait d’utiliser à l’intérieur le même revêtement mural qu’à l’extérieur brouille les limites entre les deux. De l’autre côté du volume central, le passage se transforme en salle à dîner totalement ouverte sur le paysage. L’éclairage de nuit rappelle la canopée de la forêt laurentienne, effet obtenu grâce au subtil découpage du plafond d’aluminium suspendu.


Les matériaux naturels ont été privilégiés dans ce projet. Des planches de cèdre de l’Est, vieillies prématurément, constituent le principal revêtement extérieur, lequel se prolonge par moments à l’intérieur. Murs et plafonds de la maison sont revêtus de gypse ou de planches de cèdre blanc alors que les planchers sont finis de planches de chêne blanc ou simplement de béton poli. D’immenses portes patios, d’aluminium noir, encadrent les multiples tableaux naturels qu’offre le paysage. Face au sud, un vaste parvis extérieur vient prolonger l’aire de vie intérieure. La géométrie des lieux accentue les perspectives qui mettent en scène le paysage environnant, dramatisant ainsi l’espace architectural.


 


Fiche technique 


Lieu : Wentworth-Nord, Québec


Superficie : 2500 pi ca


Années de construction : 2016-2018


Équipe de conception yh2 : Marie-Claude Hamelin, Loukas Yiacouvakis, Karl Choquette, Étienne Sédillot


Maitre d’ouvrage : Sylvain Letourneau


Constructeur : Paul Lalonde et Fils


Photographe : Maxime Brouillet


 


Montreal-based yh2 introduces TRIPTYCH, a three-pavilion residence carefully nestled in lakeside surroundings. The house, with its crisp lines and sober palette, was built on a sloping site overlooking a small lake in the Laurentian Mountains, one hundred kilometres from Montreal.


The architects designed this building with a classical triptych in mind. It features a central piece, with direct views of Lac St-Cyr, and two side pavilions meant to be in more intimate contact with the nearby trees. The project is about the idea of fragmentation; it evolved from the desire to integrate three discrete shapes among existing trees on naturally sloping grounds.


Each one of the three volumes sets the stage for a specific natural tableau, framed by the building’s geometry. The roofs, which slope up in three directions from the centre of the house, accentuate the views.


The kitchen and an adjoining office occupy the central block with generous openings towards the lake. The living room is accessed through a glass link, located east. The room’s highest point is at the window and attracts the eye towards the sky. The master bedroom, exposed to the morning sun, is directly below the living room and sits firmly on the ground thanks to the site’s natural slope. It is reached through a sculptural staircase that appears to be floating in the air with its suspended last step.


Looking west, a second side pavilion is set at a slight angle from the rest of the house. It allows for separate quarters available for friends and guests. Located in close proximity to the house’s main entrance, the guest suite is more private than the rest of the building and is signalled by a switch in floor materials, from hardwood to polished concrete. The interior parking garage and a secondary entrance are located below.


The three pavilions are linked together through two glassed-in passageways, which create a formal separation between the project’s main elements. The front door is discreetly inserted in the passageway leading to the guest suite. The entrance area is lined with the same material as that used on the façades, blurring the boundaries between interiors and exteriors. On the opposite side of the central pavilion, the passageway which leads to the living room doubles as a dining space and is totally open to the outside. Night lighting is provided through a suspended aluminum ceiling, which has been carefully cut to create a sensation of being under a forest canopy.


TRIPTYCH features mostly natural materials. The façades are sheathed with Eastern cedar planks, treated to appear weathered by time. Interior walls and ceilings are either gypsum board or white cedar while the floors are white oak or polished concrete. Wide patio doors, with black aluminum casings, frame the ever-changing views. A patio area extends from the kitchen and dining spaces towards the lake. The building’s geometry creates a theatrical stage for the surrounding nature.


 


Project Data


Location: Wentworth-Nord, Quebec


Area: 2,500 sq ft


Construction period: 2016-2018


 yh2 Design TeamMarie-Claude Hamelin, Loukas Yiacouvakis, Karl Choquette, Etienne Sédillot


Client: Sylvain Letourneau


Contractor: Paul Lalonde et Fils


Photographer: Maxime Brouillet


 

55 users love this project
Comments
    comment
    Enlarge image

    L’atelier montréalais yh2 présente TRIPTYQUE, une résidence qui se décline en trois pavillons subtilement intégrés au paysage. La maison, aux lignes épurées et aux teintes sobres, a été aménagée sur un terrain en pente surplombant un petit lac de la région des Laurentides à une centaine de kilomètres de Montréal. Cette maison que les architectes ont conçue comme un...

    Project details
    • Year 2018
    • Work finished in 2018
    • Status Completed works
    • Type Single-family residence / Interior Design / Chalets, Mountains houses
    Archilovers On Instagram
    Lovers 55 users