Palm Beach Villa

Palm Beach / United States / 2014

14
14 Love 3,854 Visits Published

With its subtle play on contrasts, connections, and harmonies, the interior design of a Florida villa by Les Ensembliers reinvents Palm Beach style.


 “We worked closely with our client to achieve this result,” explains Richard Ouellette, designer and founding partner of Les Ensembliers. “She has developed a sharp eye for updating classic designs and turning yesterday’s elegance into a contemporary essential. Her vision brought this project to life. We kept the essence of this period house in Florida while adding a contemporary tone through a careful mix of classic and modern styles.”


The challenge of the project was to capitalize on the historical richness of the villa without stifling the space.


 The Regency-style house evoked the opulent beginnings of Palm Beach, with its palace-worthy 16-foot ceilings and a wealth of interior architectural details: plaster mouldings forming cornices, friezes, columns, and other spandrels. The presence of history is manifested all the way to the back wall of the residence, a vestige of one of Henry Phipps’s properties and today classified as a heritage element.


 To give the space a contemporary feel and somewhat lighten the weight of history, Les Ensembliers provided a counterbalance to the overabundance of tropical colours that define traditional Palm Beach interior design. The designers decided to turn all the surfaces of the house white, attenuating the presence of details. Colour subsisted only in the form of accents in upholstery patterns and rugs. This dominantly monochrome canvas made it possible to highlight certain furniture pieces and contemporary artworks and to bring a touch of modernity into a classic environment.


“From this blank canvas, we were able to build several environments around the shapes and colours of the elements and arrangements that make up the house’s interior design,” the designers noted. Each room is thus created from the juxtaposition of elements of different styles and histories. In the loggia, a Riopelle print complements classic Porta Romana lamps, a modernized version of a chesterfield, and a low cube-shaped table made of lacquered wood the interior of which is gold-leafed.


 Outside, the pure lines of Manutti furniture contrast with the massive look of a classic-styled stone table or an Indonesian-style wood table. The porcelain and ceramic urns that accentuate the space evoke both Antiquity and unwavering modernity.


 For Les Ensembliers, “each interior design tells a story.” Every element is chosen for its personality and how it complements the other parts of the composition. For instance, the loggia contains 14 pieces of furniture and objects of 14 different origins. And yet, the grouping forms a coherent whole that establishes a harmony between classic and contemporary, thanks to the play on connections chosen by the design team and the client.


Each room is built around an artwork that displays the desire of Les Ensembliers to design a contemporary feeling on a classic canvas. In the loggia, it’s a work by Riopelle. In the master bedroom, a silkscreen by Russel Young imbues the space with the painful emotion of a Marilyn in tears. In the living room, the designer created a geometric composition from gold leaf and red- and black-lacquered panels made by a French artisan using ancient methods.


 Each of these artworks initiates a play on connections. The monochrome geometry of the Riopelle painting echoes that of the low table and the armrests on the seats in the loggia. Even the symmetrical layout of the room has been considered in relation to the artist’s work. Similarly, the wool carpet in the living room refers to the geometric motifs characteristic of Palm Beach style, reflected in the artwork on the wall. The artwork’s broken lines are also found in the shape and print of the upholstery fabric. “Building an environment means imagining paths for interpretation and connections that create harmony as much as they give a space personality,” Ouellette concludes.


 


[FR]


 


Les Ensembliers signent le design intérieur d’une villa de Floride qui, par un jeu subtil de contrastes, de correspondances et d’harmonies, réinvente le style Palm Beach.


 « C’est le fruit d’une longue collaboration avec notre cliente. Elle a su développer un regard juste pour actualiser les univers classiques et faire d’une élégance d’autrefois un incontournable contemporain. C’est sa vision qui culmine dans ce projet. Nous avons conservé l’essence de cette maison d’époque de Floride, tout en lui ajoutant une tonalité contemporaine, par un mélange dosé de classicisme et de style moderne », explique Richard Ouellette, designer et associé fondateur des Ensembliers.


Le défi du projet était de capitaliser sur la richesse historique de la villa, sans étouffer l’espace.


De style Régence, cette maison évoque l’opulence des débuts de Palm Beach, avec des plafonds de 16 pieds de haut, dignes de palaces, et une pléthore de détails architecturaux intérieurs : moulures de plâtre formant des corniches, frises, colonnes et autres tympans. La présence de l’Histoire se manifeste jusque dans le mur arrière de la résidence, vestige de l’une des propriétés de Henry Phipps et aujourd’hui classé élément patrimonial.


Pour donner à l’espace une dimension contemporaine, en allégeant cette charge historique, les Ensembliers ont pris le contrepied d’une surabondance de couleurs tropicales qui définit le design d’intérieur traditionnel de Palm Beach. Ils ont imaginé toutes les surfaces de la maison blanches, atténuant ainsi la présence des détails. La couleur n’intervient plus que sous forme d’accents, dans les motifs des tissus d’ameublement ou des tapis. Cette monochromie dominante permet alors de mettre en valeur certains meubles et œuvres d’art contemporain et d’apporter ainsi une touche de modernité dans un environnement classique.


« C’est à partir de ce canevas blanc que nous avons pu construire plusieurs univers autour des formes et des couleurs des éléments et des arrangements qui composent le design intérieur de la maison », détaillent les designers. Chaque pièce est ainsi née de l’association d’éléments de styles et d’histoires différentes. Dans la loggia, une œuvre graphique de Riopelle côtoie des lampes classiques de Porta Romana, une version modernisée d’un chesterfield et une table basse en forme de cube en bois laqué dont l’intérieur est recouvert de feuilles d’or.


À l’extérieur, les lignes pures du mobilier de Manutti contrastent avec l’aspect massif d’une table en pierre de facture classique ou d’une table en bois de style indonésien. Les urnes de porcelaine et de céramique qui rythment l’espace alternent entre l’évocation d’une certaine Antiquité et une modernité résolue.


Chaque pièce est construite autour d’une œuvre d’art qui annonce la volonté des Ensembliers de dessiner une émotion contemporaine sur un canevas classique. Dans la loggia, c’est une œuvre de Riopelle. Dans la chambre des maitres, une sérigraphie sur toile de Russel Young imprime l’espace de l’émotion douloureuse d’une Marilyn en pleurs. Dans le salon principal, le designer a créé une composition géométrique à partir de feuilles d’or et de panneaux noirs et rouges laqués par un artisan français selon des méthodes ancestrales.


Chacune de ces œuvres initie un jeu de correspondances. La géométrie monochrome du tableau de Riopelle renvoie à celle de la table basse et des accoudoirs des fauteuils de la loggia. Même la symétrie de l’aménagement de la pièce a été pensée en fonction de celle de l’œuvre de l’artiste. De la même façon, le tapis de laine du salon fait autant référence aux motifs géométriques caractéristiques du style Palm Beach qu’il fait écho à l’œuvre murale. Les lignes brisées de cette dernière se retrouvent également dans la forme et dans l’imprimé du tissu du mobilier. « Construire un univers, c’est imaginer des axes de lecture et des correspondances qui créent une harmonie autant qu’ils donnent une personnalité à un espace », conclut Richard Ouellette.


 Pour les Ensembliers, « chaque décor raconte une histoire ». Chaque élément est choisi selon sa personnalité et en fonction de sa complémentarité avec les autres parties de la composition. Ainsi, la loggia compte 14 meubles et objets de 14 origines différentes. Pourtant, l’ensemble forme un tout cohérent qui établit une harmonie entre classique et contemporain, grâce à un jeu de correspondances choisies par l’équipe de design et la cliente.

14 users love this project
Comments
    comment
    Enlarge image

    With its subtle play on contrasts, connections, and harmonies, the interior design of a Florida villa by Les Ensembliers reinvents Palm Beach style.  “We worked closely with our client to achieve this result,” explains Richard Ouellette, designer and founding partner of Les Ensembliers. “She has developed a sharp eye for updating classic designs and turning yesterday’s elegance into a contemporary essential. Her vision brought this project to life. We kept the...

    Project details
    • Year 2014
    • Work finished in 2014
    • Status Completed works
    • Type Single-family residence / Interior Design / Lighting Design / Building Recovery and Renewal
    Archilovers On Instagram
    Lovers 14 users