France Pavilion at Expo Milano 2015

Milan / Italy / 2015

118
118 Love 32,521 Visits Published

CONCEPT ARCHITECTURAL


Un bâtiment–territoire, un marché fertile.
Si le monde voulait se nourrir à l’image de l’Occident, plusieurs planètes seraient nécessaires…La civilisation va devoir évoluer : il faut produire et consommer autrement !


Le terroir, terreau fertile, ressource pour l’avenir.
Parce que sa géologie l’a doté d’une grande diversité de terroirs, la France dispose d’un Patrimoine génétique riche, adapté aux particularités locales, une ressource essentielle pour produire autrement ! Ces terroirs ont aussi engendré des patrimoines culturels et gastronomiques de haute qualité. Par cette double particularité, la France peut initier de nouvelles pratiques et une nouvelle attitude !
« Le terroir, terreau fertile de la nouvelle révolution alimentaire ». A ce slogan, on répond par un projet qui tient du morceau de territoire.


UN BATIMENT TERRITOIRE
Un Toit, un Grand Marché.
Le projet reprend le thème du grand marché. Une halle ouverte sur la ville, un grand toit qui fait de l’ombre, des piliers qui supportent l’édifice et structurent l’exposition, de la lumière, de l’air qui passe, et de la fraîcheur dans la chaleur de l’été !


Un Marché Productif, un Marché Fertile !
A l’heure des circuits courts, il réinterprète le modèle du marché : autrefois lieu d’échanges, le marché de demain sera un lieu de production à consommer sur place ! Ici, on a l’exposition de plain-pied, la consommation en terrasse, et la production en façade et toitures.
Sur la façade, on cultive le houblon, sur la terrasse, des herbes aromatiques, et dans le restaurant, des légumes à déguster sur place. Des cultures en hydroponie qui mettent en scène l’innovation française en partenariat avec le leader mondial de la filière !
C’est l’image d’un « marché fertile », en production-consommation directe.
Et à la fin, on fera un grand événement pour la récolte du houblon…


Un paysage inversé, quatre piliers.
Sous l’horizontale du toit, le Grand Marché se présente comme un « paysage inversé » et spectaculaire qui fait le buzz... Un plafond paysage, qui évoque l’identité française née des territoires. L’architecture exprime les quatre piliers qui fondent l’exposition : « nourrir la planète aujourd’hui, nourrir la planète demain, plaisir et alimentation, engagement pour le futur ».


Un grand ouvrage en bois, une forme libre.
Le projet, tout en bois (structures, planchers et façades), exprime le savoir-faire français en matière
d’ossature bois, dans sa forme la plus « innovante » : les formes libres. Les assemblages sont invisibles, la géométrie complexe réalisée en découpe numérique, toutes technologies que maîtrise l’entreprise, au service de la qualité architecturale.
C’est spectaculaire, innovant, graphique. C’est élémentaire et fondateur. C’est du bois nu…
Architecture et matériaux : un ouvrage tout en bois


La structure, le plafond et la façade forment un seul et même ouvrage bois qui se décompose de la façon suivante :


- Une structure primaire et une structure secondaire courbe en bois lazuré, lamellé et collé qui dessinent la forme intérieure du « grand marché ».
Les formes sont « libres », fabriquées au robot en atelier à partir de fichiers 3D. Les assemblages sont soignés et invisibles, une spécialité brevetée de l’entreprise Simonin. L’ensemble donne un aspect de structure caisson en sous-face.


- Les parties situées à l’extérieur, en façade où exposées à la pluie sont en mélèze. Les parties protégées sont en épicéa.


- Les planchers, structures de planchers et toitures façades intérieures cachées, et sheds de toiture sont également en ossature et façade bois en épicéa. Ce sont des produits standard économiques. Ils pourront être produits en utilisant les savoir-faire locaux.


- Une façade en lames de bois verticales. Elle est réalisée en mélèze et protègera le bâtiment du soleil. Les assemblages sont soignés et invisibles. La forme est pure.


Un esprit low-tech et circuits courts
Les bois sont locaux, en provenance du Jura -à moins de 50 km de l’usine et à 200km de Milan. Tout est intégralement produit en atelier, et calibré pour optimiser le transport. Les déchets de production sont réutilisés dans l’usine.
Les aménagements intérieurs laissent apparaître le bois dans son état brut, nu, sans habillage : on exprime l’essentiel.
La façade sert de support pour faire grimper le houblon qui donnera l’image finale de « bâtiment fertile »
Une architecture démontable et recyclable.
Un bâtiment très passif, ventilé naturellement.


Les coupes du bâtiment montrent le travail sur la ventilation naturelle pour rafraîchir en été : des flux d’air traversant, du tirage thermique par le lanterneau du centre.


En terrasse, on remarque le rafraîchissement adiabatique naturel, réalisé en faisant passer le flux d’air sur les cultures flottantes !



FONCTIONNEMENT
Les accès, les 3 circulations verticales

Le pavillon est desservi par trois escaliers doubles et ascenseurs :
- un grand escalier double (2x 4UP) donnant sur la place pour l’accès aux restaurants,
- un escalier double à l’est pour le personnel, l’administration et les livraisons,
- un escalier double à l’ouest pour les VIP.


Tous ces escaliers sont disposés « en Chambord », conformément aux réglementations italiennes, et françaises. Cette disposition permettra d’organiser un sens unique pour les restaurants en période d’affluence.


La distribution des fonctions
- Au rez-de-chaussée : les espaces d’exposition, le marché et les espaces partenaires 


Cet ensemble est desservi à l’est par l’espace de livraison. Il est de plain-pied avec la place. L’espace d’exposition s’organise autour des grands piliers qui portent bâtiment et circulations verticales.


- Au premier étage : au nord-est les bureaux et espaces du personnel, au nord-ouest les espaces VIP. Ainsi disposés, les VIP disposent d’un accès discret, avec possibilité de sorties « privées »… Les espaces VIP sont organisés en une suite de grands salons qui peuvent être assemblés entre eux en un seul espace de réception. Les VIP disposent d’une grande terrasse privative, avec vue sur le lac au nord-ouest : un bon emplacement pour regarder le coucher de soleil un soir d’exposition universelle !
Les espaces VIP sont architecturés en allant à l’essentiel, en exprimant le bois brut quand c’est possible, afin de valoriser les assemblages soignés et très qualitatifs !
En arrivant dans l’espace VIP, les visiteurs ont une vue panoramique sur l’exposition. C’est spectaculaire !!!


-Au deuxième étage : on trouve le restaurant
On accède au restaurant par la terrasse et par les jardins flottants d’herbes aromatiques.
C’est déjà un premier message, un message odorant, parfumé, un tapis d’herbes aromatiques. A lui seul il raconte un message de qualité, de raffinement, de sobriété aussi, de nouveaux horizons gustatifs, une évolution du goût.
Tout ce que représente la culture française du futur !


Une ambiance assez dépouillée, presque agricole, des matériaux bruts, du bois tel qu’il est construit, avec de jolis assemblages soignés, des réseaux apparents, de la ventilation naturelle… Les mobiliers sont bruts, des bancs, et des tables des vendangeurs. On exprime le bois, la matière naturelle.


A la frontière entre les deux restaurants, on remarque la cuisine spectacle. Elle met en scène les cuisiniers les savoir-faire, elle permet un échange visuel, une médiation directe. Elle exprime la dimension culturelle de l’alimentation.
On revient à l’essentiel, on revendique l’essentiel ! Les cultures font passer le message du circuit court ! Et on dégustera le tout sur place !
C’est ludique, participatif, immersif !


Les messages du pavillon :
Un bâtiment territoire,
un marché fertile
C’est une architecture nue, essentielle, et en bois.
C’est un MARCHE FERTILE,
un bâtiment qui raconte les circuits courts.
C’est un BATIMENT-TERRITOIRE,
qui rappelle les fondamentaux comme base d’une nouvelle dynamique et d’innovation.

118 users love this project
Comments
View previous comments
    comment
    Enlarge image

    CONCEPT ARCHITECTURAL Un bâtiment–territoire, un marché fertile.Si le monde voulait se nourrir à l’image de l’Occident, plusieurs planètes seraient nécessaires…La civilisation va devoir évoluer : il faut produire et consommer autrement ! Le terroir, terreau fertile, ressource pour l’avenir.Parce que sa géologie l’a doté d’une grande diversité de terroirs, la France dispose d’un...

    Project details
    • Year 2015
    • Work started in 2015
    • Work finished in 2015
    • Client FranceAgriMer
    • Contractor Simonin
    • Status Completed works
    • Type Pavilions
    • Websitehttp://france-milan-2015.fr/
    Archilovers On Instagram
    Lovers 118 users