Maison des jeunes

Canet-en-Roussillon / France / 2010

48
48 Love 6,622 Visits Published
A défaut de pouvoir dialoguer avec la ville, la maison des jeunes de Canet en Roussillon dialogue avec le ciel. Le projet est situé dans une zone d'activité, "la colline aux loisirs". Sa parcelle, en fort retrait par rapport à l'alignement, relègue la MJC au second rang derrière un dojo et un skate parc. Le parti architectural accepte cet isolement. Le bâtiment tourne manifestement le dos à l'architecture environnante pour s'ouvrir sur la garrigue, dernière trace de la végétation existante de la zone. La volumétrie du projet fait appel à une forme monolithique, horizontale et très peu percée sur les façades exposées au soleil. Le choix des façades blanches fait référence à l'architecture méditerranéenne et détache le bâtiment sur le bleu du ciel omniprésent au sommet de la colline. L'organisation intérieure ouvre largement les salles d'activité au nord par de larges bandeaux vitrés recherchant une lumière homogène et sans ensoleillement direct. De petites ouvertures protégées par des boîtes métalliques colorées éclairent les locaux orientés au sud. La distribution rationnelle s'organise avec une circulation longitudinale reliant les deux hall d'accès. Pour répondre aux exigences de coût, la construction fait appel à des procédés traditionnels. Les parois intérieures blanches et le sol béton teinté ocre rappellent la sobriété claire des façades. La qualité intérieure fait appel à la résolution de détails courants par un dessin épuré, visant à cacher la technologie désormais inévitable dans les bâtiments publics et à permettre une grande flexibilité des salles d'activité.
48 users love this project
Comments
    comment
    Enlarge image

    A défaut de pouvoir dialoguer avec la ville, la maison des jeunes de Canet en Roussillon dialogue avec le ciel. Le projet est situé dans une zone d'activité, "la colline aux loisirs". Sa parcelle, en fort retrait par rapport à l'alignement, relègue la MJC au second rang derrière un dojo et un skate parc. Le parti architectural accepte cet isolement. Le bâtiment tourne manifestement le dos à l'architecture environnante pour s'ouvrir sur la garrigue, dernière trace de la végétation existante de...

    Archilovers On Instagram
    Lovers 48 users