Cultural and Sport center

Centre culturel, sportif et de congrès Mont-de-Lans / France / 2005

17
17 Love 2,661 Visits Published
CENTRE CULTUREL ET SPORTIF « AMPHIBIA » - LES DEUX ALPES (FR) La demande du maître d’ouvrage était sans ambiguïté : le projet devait être dans un registre « traditionnel », sachant que ce qui est actuellement considéré comme l’architecture traditionnelle des Alpes est en fait une compilation kitsch de styles régionaux les plus divers. Nous avons beaucoup hésité à accepter les conditions de la commande, totalement en dehors de nos champs d’intérêt habituels. Plutôt que la fuite nous avons finalement décidé de prendre à bras le corps ces questions du kitch et du décor qui sont la réalité de la construction contemporaine en montagne, au point que même l’architecture moderne et fonctionnaliste des stations est peu à peu rhabillée de plaquage de pierre et bois découpé. Comme de nombreuses stations de sports d'hiver construites dans les années 60, la station des 2 Alpes est confrontée à la question de son identité : bâtiments de grandes dimensions implantés sans logique d’ensemble, relation chaotique avec le paysage… A la recherche d’une nouvelle image pour contrecarrer les signes d'une modernité parfois trop brutale, la montagne veut renouer avec ses racines. Notre projet pour le centre culturel et sportif est une expérience sur le détournement de ce langage et de l'archétype du chalet : en raison de contraintes réglementaires, le projet est contenu dans un volume basique rectangulaire avec toits à deux pans, comme une grange. Le bâtiment est un volume télescopique scindé en 3 parties emboîtées - la salle de sport, le hall et les espaces communs, le théâtre - entièrement habillé de bois en façade comme en toiture. Le bois est ici utilisé comme référent culturel de l’image de la montagne. Le motif en bois découpé est arrivé dans l’architecture traditionnelle régionale avec l’invention de la scie à ruban, il revient actuellement en force grâce au développement des robots et du découpage guidé par ordinateur. En échos à cette technique remise au goût du jour, la salle de sport est enveloppée sur toute sa hauteur d’une dentelle de bois ajouré selon un motif relevé sur le garde-corps d’un ancien chalet. Le motif, hypertrophié et multiplié selon une trame régulière, change de statut et devient une composition répétitive et abstraite. La façade de la salle de spectacle est habillée de lames de bois étroites non jointives dont les champs sont découpés en biais pour éviter la stagnation d’eau. Le nom de l'équipement est pyrogravé directement sur ce bardage – encore une technique ancienne aujourd’hui très tendance, détournée au profit d’un langage contemporain. A l'intérieur de la salle de sport et des locaux communs les parois et plafonds sont habillés de planches dont certaines sont laissées brutes et d'autres peintes de plusieurs couleurs afin d'obtenir un "chinage" graphique. Les pignons du gymnase sont en béton sablé naturel et reçoivent une multitude de prises d’escalade de la même palette de couleurs que celle utilisée pour les planches. La salle de spectacle, dont les murs et plafonds en béton sont peints en noir, est surmontée d’un grand lustre rouge en forme de flocon de neige qui assure à la fois l’éclairage des gradins et la correction acoustique. "AMPHIBIA" CULTURAL, SPORTS AND CONGRESS CENTER - LES DEUX ALPES (ENG) There was no ambiguity about the client's requirement: the project was to be "traditional" in nature, bearing in mind that what is considered to be traditional Alpine architecture these days is in fact a kitsch mixture of a wide variety of regional styles. We hesitated a long time before accepting the conditions of the commission, which was totally outside our normal fields of interest. Rather than running away, we finally decided to tackle these questions of kitsch and décor head-on. They are the reality of contemporary building in the mountains, to the point that even the modern and functionalist architecture of ski resorts is gradually being dressed with stone and timber cladding. Like many winter sports resorts built in the 1960s, the Les 2 Alpes ski station has identity problems: large buildings put up with no overall design rationale, chaotic relationship with the landscape... The mountains are now looking for a new image to counter the expressions of a sometimes excessive modernity. They want to return to their roots. Our project for the cultural and sports centre is an experiment in divergence from the archetypal language of the chalet: because of regulatory requirements, the project is contained within a basic rectangular structure with dual-section roofs, like a barn. The building is a telescopic structure split into 3 nested sections – the sports hall, the hall and a communal spaces, the theatre – with both walls and roof entirely faced with wood. Wood is used here as a cultural referent for the mountains. The timber motif came into traditional regional architecture with the invention of the band saw. It is on the rise again because of the development of automatic cutting systems and computer-controlled cutting. Reflecting the return to popularity of this technique, the whole height of the sports hall is covered with a timber lacework based on a motif copied from the guard rails of an old chalet. The pattern, enlarged and multiplied to form a regular grid, changes its status and becomes a repetitive, abstract composition. The wall of the performance hall is faced with narrow, unjointed wooden strips, with their edges cut at an angle to prevent water accumulating. The name of the facility is burnt directly onto this cladding – another old technique very much in fashion today, recruited into the language of modernity. Inside the sports hall and the communal spaces, the walls and ceilings are faced with boards, some of them in natural wood and others painted in several colours, in order to generate a sort of "dyeing” effect. The gable walls of the gymnasium are made of natural sand concrete, set with multiple climbing holds in the same range of colours as used for the boards. The performance hall, with its black painted concrete walls and ceilings, is topped with a large red snowflake-shaped chandelier, which provides both light for the audience and acoustic correction.
17 users love this project
Comments
    comment
    Enlarge image

    CENTRE CULTUREL ET SPORTIF « AMPHIBIA » - LES DEUX ALPES (FR) La demande du maître d’ouvrage était sans ambiguïté : le projet devait être dans un registre « traditionnel », sachant que ce qui est actuellement considéré comme l’architecture traditionnelle des Alpes est en fait une compilation kitsch de styles régionaux les plus divers. Nous avons beaucoup hésité à accepter les conditions de la commande, totalement en dehors de nos champs d’intérêt habituels. Plutôt que la fuite nous avons...

    Project details
    • Year 2005
    • Work started in 2001
    • Work finished in 2005
    • Main structure Wood
    • Client Mairie de Mont-de-Lans
    • Cost 4.500.000
    • Status Completed works
    • Type Conference Centres / Sports Centres / Sports Facilities
    • Websitehttp://www.herault-arnod.fr
    Archilovers On Instagram
    Lovers 17 users