Point information Mizoën

Mizoën / France / 1995

7
7 Love 1,645 Visits Published
POINT D’INFORMATION A MIZOEN (FRA) Ce projet tente de créer un lien culturel entre deux univers qui se croisent et se superposent en montagne : la nature et l’industrie. Son architecture fait échos à des éléments constitutifs du site naturel et à la géographie, par sa matière et son implantation, comme à l’histoire industrielle des Alpes par ses procédés constructifs et sa technique d’encrage au rocher. Si la montagne est porteuse de beaucoup de rêves et d’aspirations, elle cristallise aussi une vision dichotomique avec d’une part une esthétique de « l’intégré », avec l’éternelle référence au modèle traditionnel du chalet transformé en icône convenue et vidée de son sens, et de l’autre une esthétique de l’efficacité, « mal nécessaire » pour des raisons économiques et qui comprend des ouvrages tels que remontées mécaniques, barrages, ouvrages hydrauliques, etc. Comme si entre ces deux mondes juxtaposés, il n’y avait aucune perméabilité. La route nationale le long de laquelle est construit le projet est bordée d’un côté par une falaise d’une vingtaine de mètres de haut, et de l’autre par le lac du barrage du Chambon, en contrebas. Le site est exceptionnel mais le terrain trop exigu pour construire un bâtiment, aussi petit soit-il. Il a donc été décidé de l’implanter en hauteur, en équilibre entre le rocher et le vide. Cette position permet de proposer au visiteur un point de vue unique et protégé sur le panorama du barrage et des montagnes L’ancrage dans le site s’établit par l’insertion dans le rocher et par la matière : en référence à la coloration brune de certaines parties de la roche due à la présence d’oxyde de fer, la peau est constituée de tôles d’acier corten brut soudées, renforcées à l’intérieur par des nervures en H soudées. Le volume, bien qu’insolite par sa forme, est comme incrusté dans la montagne et fait corps avec elle. INFORMATION POINT AT MIZOEN (ENG) This project seeks to create a cultural link between two intersecting and superimposed mountain worlds: nature and industry. Its architecture suggests elements of the natural site and the geography, in its materials and layout, and of the industrial history of the Alps in its constructive processes and the technique used to embed it in the rock. Whilst the mountains are a vehicle of multiple dreams and aspirations, they also embody a dichotomy. On the one hand there is the aesthetic of “integration”, with the constant reference to the traditional chalet model, which has become something of a conventional symbol, empty of meaning; on the other an aesthetic of efficiency, a “necessary evil” for economic reasons, which includes structures such as cable cars, dams, hydroelectric stations, etc. As if there were no connection between these two juxtaposed worlds. The trunk road by which the project stands is bordered on one side by a cliff some 20 metres high, and on the other by the Chambon dam lake below. It is an exceptional site, but the plot is too restricted for a building, however small. It was therefore decided to build vertically, in equilibrium between the rock and the drop. This position offers the visitor a unique and protected viewing point over the dam and the mountains. It is anchored in the site through being embedded in the rock and through its material: in reference to the brown colour of certain parts of the rock, produced by the presence of iron oxide, the shell is made of welded sheets of raw corten steel, strengthened on the interior by welded H frames. The volume, although distinctive in shape, appears to be set into and form part of the mountain.
7 users love this project
Comments
    comment
    Enlarge image

    POINT D’INFORMATION A MIZOEN (FRA) Ce projet tente de créer un lien culturel entre deux univers qui se croisent et se superposent en montagne : la nature et l’industrie. Son architecture fait échos à des éléments constitutifs du site naturel et à la géographie, par sa matière et son implantation, comme à l’histoire industrielle des Alpes par ses procédés constructifs et sa technique d’encrage au rocher. Si la montagne est porteuse de beaucoup de rêves et d’aspirations, elle cristallise aussi...

    Project details
    • Year 1995
    • Work started in 1994
    • Work finished in 1995
    • Main structure Steel
    • Client Syndicat intercommunal d'Etude et de Programmation pour l'Aménagement de la Vallée du Ferrand)
    • Status Completed works
    • Type Urban Furniture / Monuments
    • Websitehttp://www.herault-arnod.fr
    Archilovers On Instagram
    Lovers 7 users