Centre d’acceuil du pole international de la prehistoire

Les Eyzies de Tayac / France / 2010

7
7 Love 2,163 Visits Published
Si le site est ici premier, il est également délicat, presque confidentiel. Il convient de ne pas le bousculer mais simplement de l'habiter. L’architecture du PIP cherche à révéler le site en s’appuyant sur la topographie et l’hydrologie, tout en s’immisçant dans les contours et les détours d’une parcelle étroite.  Le Centre d’Accueil s’attache à mettre en scène le paysage de la falaise comme préambule à l’univers de la préhistoire : il épouse le mouvement de la rivière Beune en contrebas. Le fort dénivelé a été mis à profit pour limiter l’impact du bâti à l’aide de dispositifs tels que cour anglaise, saut-de-loup  ou bien encore grand porte-à-faux au dessus de la rivière. Les différentes parties du programme s’arrangent suivant la topographie complexe et laissent s’exprimer de larges circulations et des dégagements offrant des points de vue cadrés sur le paysage. La matérialité du bâtiment est sobre mais précise, le nombre de teintes, retenues et limitées : blanc, gris charbonneux, reflets métalliques. Elles s’harmonisent avec une palette de matériaux restreinte : bétons bruts, verres sérigraphiés, inox et résines minérales. Le bâtiment entre ainsi en résonnance avec la nature exceptionnelle. Le PIP affirme une vocation culturelle, scientifique et touristique. Il offre des espaces d’exposition fixes et temporaires, un auditorium, un centre de documentation, des salles de travail, une boutique et une cafétéria. Respectueux dans son environnement sensible (site classé au Patrimoine de l’UNESCO et natura 2000) le bâtiment est pourvu d’une chaufferie bois et assure le confort de ses usagers sans système de climatisation.
7 users love this project
Comments
    comment
    Enlarge image

    Si le site est ici premier, il est également délicat, presque confidentiel. Il convient de ne pas le bousculer mais simplement de l'habiter. L’architecture du PIP cherche à révéler le site en s’appuyant sur la topographie et l’hydrologie, tout en s’immisçant dans les contours et les détours d’une parcelle étroite.  Le Centre d’Accueil s’attache à mettre en scène le paysage de la falaise comme préambule à l’univers de la préhistoire : il épouse le mouvement de la rivière Beune en contrebas. Le...

    Project details
    • Year 2010
    • Work started in 2009
    • Work finished in 2010
    • Client Conseil Général de la Dordogne
    • Status Completed works
    • Type Museums / Archaeological Areas
    Archilovers On Instagram
    Lovers 7 users