Résidence Etudiants, Adock, Le Havre

Residenze universitarie nel porto di Le Havre porto di Le Havre / France / 2010

157
157 Love 26,786 Visits Published
La nuova cittadella è frutto della trasformazione di vecchi container in unità abitative modulari dotate di ogni comfort. Assemblati su una griglia metallica, i container hanno dato forma ad un edificio di quattro piani che ospita 100 monolocali di 24 metri quadrati ciascuno.

L’architetto Cattani racconta le riflessioni che hanno accompagnato il suo lavoro.
“Come evitare che gli studenti, futuri locatari, si sentissero messi in scatola? Sono sorte necessità imperiose. Bisognava concepire un progetto leggero, trasparente, e soprattutto non massiccio. Di qui l’idea di alloggi indipendenti, per evitare l’effetto accatastamento”.

La soluzione è stata individuata in una struttura metallica che funge da supporto strutturale ai vecchi container, consentendo al tempo stesso di sfalsare le singole unità, e creare nuovi spazi per passerelle, terrazze e balconi.
“La struttura metallica – spiega Cattani – consente una migliore identificazione dei diversi alloggi, e li valorizza attraverso dei prolungamenti esterni che diventano terrazze e balconi. Le sequenze dei corridoi trasversali che danno accesso agli appartamenti creano sulla facciata una successione di pieni e vuoti che conferisce alla struttura una maggiore trasparenza visiva”.

L’edificio disegnato dalla struttura metallica si sviluppa su quattro piani, sui quali sono distribuiti i 100 monolocali. Il primo livello è stato sollevato dal suolo. In tal modo le unità qui ospitate possono godere della stessa intimità assicurata alle unità dei piani superiori. Tutti gli appartamenti si affacciano su un giardino all’interno e sono dotati, sulle due estremità, di pareti vetrate che consentono l’illuminazione naturale degli spazi.

Per garantire il massimo isolamento termico e acustico, le pareti dei container confinanti con l’esterno e quelle che dividono le diverse unità sono state rivestite con muri tagliafuoco in cemento armato di 40cm di ampiezza, e dotate all’interno di strati di caucciù per smorzare le vibrazioni.

La facciata esterna è disegnata dalla combinazione delle vecchie “scatole” di cui si è conservato il profilo ondulato, riverniciate in grigio metallo.
All’interno, i progettisti hanno scelto pareti bianche e mobili in legno. Ogni miniappartamento è dotato di bagno, cucina e connessione Wifi.

100 logements etudiants en conteneurs maritimes dans les quartiers sud de la ville du Havre

La résidence A’DOCKS s’inscrit comme un élément significatif du vaste projet de requalification du quartier des docks engagés par la ville du Havre.
Situé à l’extrémité du périmètre des docks Vauban, par sa nature et sa conception architecturale, elle établit un lien avec le paysage portuaire environnant.
Véritablement immeuble d’angle entre le bassin fluvial et la rue Marceau, il structure le quartier et annonce une possible continuité urbaine.
L’enjeu de la démarche était de trouver un équilibre entre une expression architecturale industrielle et une qualité d’habitat maîtrisée.
Le parti pris architectural a été de désolidariser une structure primaire indépendante ayant vocation à soutenir les conteneurs et de répondre aux contraintes règlementaires.
Ce choix autorise une grande liberté de composition par la mise en jeu des volumes permettant, ainsi, de s’affranchir d’un simple empilement dont le rendu renvoie trop exclusivement à leur fonction traditionnelle du conteneur.
Notre démarche ambitionne, sans dénaturer le caractère brut de l’objet, d’anoblir son statut en le transformant en cadre de vie quotidien d’étudiants.
Le jeu des décalages des conteneurs les uns par rapport aux autres offre transparence et légèreté au bâtiment, enrichit les espaces internes et externes, mais assure également une fonction de protection solaire des modules utile à la performance environnementale du bâtiment.
La structure primaire, en permettant une meilleure identification de chaque logement, facilite leur mise en valeur par des prolongements extérieurs des terrasses et balcons.
Les séquences des coursives transversales, donnant accès aux logements, rythment les façades par une succession de pleins et de vides et favorisent les transparences visuelles dans le sens nord-sud.
Les spécificités dimensionnelles du conteneur constituant un véritable enjeu, nous avons opté pour un accès latéral aux logements afin d’optimiser l’utilisation de la surface habitable.
Ces entrées par le côté autorisent le recours à une importante surface vitrée, aux extrémités des conteneurs, (2 baies vitrées de 4 m² chacune) générant ainsi une importante prise de lumière.
Cette résidence universitaire a été pensée pour s’articuler au mieux entre le bassin fluvial et la rue Marceau, résonner vertueusement avec les premières installations portuaires et préserver au sein du large patio intérieur arboré un îlot de calme et de verdure.

Description sommaire de la résidence :

La résidence est constituée de deux corps de bâtiments R+3, implantés parallèlement au quai de la Saône, l’espace central extérieur (1000m²) est aménagé et végetalisé.
L’accès à la résidence s’effectue par le bâtiment nord.
Le logement du gardien ainsi que tous les locaux de services de la résidence, sont situés en rez de chaussée ainsi que les 21 logements aménagés pour accueillir les résidents handicapés ; les 80 autres logements sont situés aux R+1, R+2, R+3
Les logements situés en rez - de - chaussée sont légèrement surélevés du sol naturel, afin de préserver l’intimité des résidents, et être hors des niveaux de submersion marine.
Le contact de la construction avec le sol, s’effectue par l’intermédiaire d’un joint creux de hauteur variable en fonction de la déclivité du terrain.

Principaux matériaux utilisés pour la construction :
- Longrines sur pieux en béton armé brut de décoffrage.
- Structure primaire charpente métallique poteaux et poutres, gris anthracite.
- Conteneurs : bardage métallique d’origine, gris aluminium.
- Garde corps en acier galvanisé ajouré
- Châssis vitrés en PVC gris anthracite
- Une mise en couleur ponctuelle des façades (films colorés sur vitrages)

Traitement de l’espace central de la résidence :
- Minéral : Béton balayé pour les rampes d’accès aux coursives
- Enrobé pour les surfaces non impactées par le projet
- Engazonnement entre les rampes et suivant leur inclinaison.
- Plantation de 5 arbres.

Quelques renseignements complémentaires :
- Le cout total HT de l’opération s’élève à 4 800 000 euros
- Durée du chantier (5 mois) :
Transformation et aménagement, en atelier, des conteneurs en logement : Début Janvier 2010
Démarrage des travaux sur site, fondations …. : Avril 2010
- Livraison de l’opération aout 2010
- Surface SHON : 3 880 m²
- Surface Habitable : 2490 m²
- SHAB d’un module logement : 24 m²
157 users love this project
Comments
View previous comments
    comment
    Enlarge image

    La nuova cittadella è frutto della trasformazione di vecchi container in unità abitative modulari dotate di ogni comfort. Assemblati su una griglia metallica, i container hanno dato forma ad un edificio di quattro piani che ospita 100 monolocali di 24 metri quadrati ciascuno. L’architetto Cattani racconta le riflessioni che hanno accompagnato il suo lavoro.“Come evitare che gli studenti, futuri locatari, si sentissero messi in scatola? Sono sorte necessità imperiose. Bisognava concepire un...

    Project details
    • Year 2010
    • Work started in 2010
    • Work finished in 2010
    • Status Completed works
    • Type Student Halls of residence / Modular/Prefabricated housing
    Archilovers On Instagram
    Lovers 157 users