TOUR BABEL

Fondation d'entreprise Martell Cognac / 2020

18
18 Love 3,157 Visits Published

LE SITE


Le site historique de Gâtebourse prend place au cœur de Cognac, sur un terrain acquis par Jean Martell en 1750, puis étendu régulièrement jusqu’au XXe siècle au gré du développement de l’activité de la Maison. Le bâtiment actuel, pyramide/ ziggourat à paliers en béton armé, fut édifié en 1929 dans le style du Bauhaus, selon les plans de l’architecte cognaçais Jean Chalard, (également architecte du Château de Chanteloup) sous la direction de la Société des Grands Travaux de Marseille. Il a abrité depuis son origine et jusqu’en 2005 les lignes d’embouteillage de Martell.


 Au fil de son développement, l’édifice avait reçu plusieurs greffes avec des bâtiments de stockage. Environ 5000 m² de scories sont venues étouffer la tour côté cour. Les circulations verticales ont été rapportées en façade ainsi que les monte-charges endommageant le dessin de Jean Chalard. Un auvent imposant cassait la verticalité pour abriter les livraisons entre le bâtiment et le mur d’enceinte. De fait, il n’existait aucune interaction entre ce lieu, ce bâtiment industriel et son contexte : la  ville de Cognac.


 LE PAYSAGE


Dans un premier temps, cette “tour de la mise en bouteille” fait l’objet d’une rénovation complète avec la démolition des bâtiments désaffectés alentours, la réhabilitation de son enveloppe externe et l’ouverture du mur d’enceinte sur la ville.


Afin de restructurer le site, il nous a fallu d’abord le nettoyer et démolir les bâtiments désaffectés sans identité singulière. Puis, partant du constat que la majorité des maisons cognaçaises s’étaient fermées à la ville derrière des murs d’enceintes, nous avons souhaité ouvrir le site sur la ville, donner un nouveau point de vue et des transparences sur ce bâtiment marquant de la skyline cognaçaise. Il fallait amener l’espace public au pied du bâtiment pour l’intégrer au tissu urbain grâce à un parvis. Un axe fort et rectiligne structure ce nouveau lieu ; il connecte l’avenue, l’édifice et traverse la cour centrale pour rejoindre les anciens chais et la Maison du Fondateur.


La tour devient la porte d’entrée, la rotule du site.


Un nouveau jardin prend place à l'opposé du parvis, entre la tour et la grande cour pavée. La végétation aux nuances bleues de Martell s'y associe au béton à la couleur calcaire de la pierre de Charente. Avec le nouveau parking au sol de pavés calcaires, c'est tout un nouveau paysage, entre espaces ombragés et jeux de lumière, qui s'offre à la vue à travers la nouvelle clôture ajourée, faite d'inox et de chêne rouge, qui remplace l'ancien mur.


LE BATIMENT


Pour redonner ses lettres de noblesse à ce bâtiment industriel de 1928, ancienne mise en bouteille, il fallait d’une part comprendre et respecter son code génétique d’origine, et d’autre part le nettoyer des scories que lui avaient ajoutées dans le temps les usages successifs.


Remis à neuf, son état d’origine a été modifié, dans l’esprit, en traitant sa façade avec l’attention qu’elle mérite. Le rythme des fenêtres a été harmonisé, par endroits leur taille augmentée affine et allège la silhouette en gradins d’origine. Les menuiseries reprennent les couleurs de la marque. Ainsi, tout semble avoir toujours été en place, mais une élégance nouvelle est apparue. Rien ne semble avoir changé et pourtant tout a changé, notamment dans les usages possibles pour ce grand vaisseau urbain.


Au rez-de-chaussée, entre ville et jardin, une attention particulière a été portée à l’entrée dans l’ensemble du site. S’inspirant des portes cochères des hôtels particuliers, un tunnel voûté à la géométrie singulière traverse de part en part l’édifice recomposé. Il est axé sur les chais anciens et au-delà sur la maison du fondateur. C’est ainsi que cet ouvrage de charpenterie précieuse, inséré au rez-de-chaussée du bâtiment ordonnance à lui seul l’ensemble du site de Martell. Objet complexe, composé d’une succession resserrée d’arches en bois moulé de chêne, de celui dont on fait les barriques, il créé une pénétrante de 35m de longueur.


Depuis la ville, on aperçoit en bout de tunnel le jardin ensoleillé ; le long de la voûte de bois clair, les nouvelles fonctions s’adressent : l’accueil-boutique du circuit de visite d’un côté, la Fondation d’entreprise Martell et la montée au bar panoramique de l’autre, faisant de cette traversée la racine du renouveau du monument industriel.


Tout le premier étage est aménagé pour accueillir les artistes en résidence, qui disposent ici d'ateliers de pointe pour le travail du verre, de la céramique et du bois. Le lieu est destiné à créer des ponts entre la création contemporaine, l'artisanat traditionnel et le public, pour promouvoir et continuer à développer les savoir-faire associés depuis toujours au Cognac.


Les nouveaux usages prennent place dans ce bâtiment qui conserve sa rugosité : ses structures anciennes en béton sont laissées en l’état, simplement unifiées par un lavis. Dans cet univers de trames régulières et de matières minérales, s’installent les salons aux courbes douces, les bibliothèques pour bouteilles précieuses ou objets d’art. Ces mobiliers de bois clair ou de métaux précieux, ponctuent l’esprit industriel du lieu et viennent en contraste. Ils colonisent au fil du temps ce grand volume révélé, comme des îles aux tonalités douces qui répandent sur toute la surface et dans les étages, le code génétique nouveau que le passage cocher a inauguré.


 

18 users love this project
Comments
    comment
    user
    Enlarge image

    LE SITE Le site historique de Gâtebourse prend place au cœur de Cognac, sur un terrain acquis par Jean Martell en 1750, puis étendu régulièrement jusqu’au XXe siècle au gré du développement de l’activité de la Maison. Le bâtiment actuel, pyramide/ ziggourat à paliers en béton armé, fut édifié en 1929 dans le style du Bauhaus, selon les plans de l’architecte cognaçais...

    Project details
    • Year 2020
    • Work finished in 2020
    • Client Martell & Co
    • Status Completed works
    • Type Adaptive reuse of industrial sites / Corporate Headquarters / Multi-purpose Cultural Centres / Museums / Associations/Foundations / Trade Fair Centres / Showrooms/Shops / Bars/Cafés / Art Galleries / Structural Consolidation / Recovery of industrial buildings
    Archilovers On Instagram
    Lovers 18 users