Industrial Residues Technological Center (CTRI)

Rouyn-Noranda / Canada / 2016

18
18 Love 4,243 Visits Published

The CTRI is a new research building on the site of the Abitibi-Témiscamingue Cégep (equivalent to a Junior College) dedicated to recycling industrial residue and other underutilized resources. The building was designed to accommodate research laboratories specialized in three sectors: the mining industry, the biomass industry, and environmental engineering. In addition, it features offices for administrative staff and researchers and various public areas (conference room, kitchenette, service areas). The project also included the interior renovation of part of the main Cégep building.


CTRI’s directors and staff wanted a sustainable, contemporary design with its own visual identity, helping to distinguish the building from the rest of the campus. The architects responded by creating three main building volumes, each with its own choice of materials, evoking the three orientations of the research institute: metal skin for the mining sector, fiber-cement panels for the biomass sector, and stone gabions for environmental engineering. These three areas were connected by a wide corridor, open to a double-height glazed space on both levels. Tall curtain walls at either end face the Cégep to the east and the woods to the west, letting in morning light on one side and evening light on the other.


A glazed “Technology Showcase” on the south façade opens up the biomass lab to the outside and shows off the activities taking place within. It features a unique structural lattice formed of diagonal laminated wood timbers, highlighting the ingeniousness and expertise of the heavy timber industry the region is known for.


Both architect and client envisioned a building with a wood structure, but as the budget did not allow for heavy timber construction for the entire building, standard joists were used in several places.


The structure also had to be designed to reduce transmission of vibration from the movement of the forklift which is used in some areas of the ground floor.


The glulam lattice structure and the stone gabion walls presented real challenges to both the designers and the builders of the project. As the result of having met those challenges, the building's architecture is a physical representation of the potential of research and creativity to find new ways to use and add value to raw materials such as wood and stone.


Several sustainable development features were integrated in the design, each contributing its particular challenges: a solar wall for fresh air pre-heating, geothermal wells for heating and cooling, a Digital Addressable Lighting Interface for advanced lighting control, retention basins for controlling surface water on site, maximized use of structural wood, and a high-performance building envelope.


 


[FR]


 


Ce projet visait la construction d'un nouveau pavillon de recherche sur le site du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue dédié à la valorisation des résidus industriels et des ressources sous-utilisées. Le bâtiment a été conçu pour accueillir des laboratoires de recherche spécialisés dans trois secteurs: l'industrie minière, l'industrie de la biomasse et le génie de l'environnement. Il devait également abriter des bureaux pour le personnel administratif et les chercheurs ainsi que divers espaces communs (salle de conférence, cuisinette et services).  Le projet incluait aussi le réaménagement de certains espaces à l'intérieur du bâtiment principal du Cégep.


Les dirigeants et utilisateurs du CTRI souhaitaient un bâtiment au design contemporain, intégrant des éléments de développement durable et ayant une identité propre, à laquelle l’institution pourrait s’identifier.  Les architectes ont répondu à la demande en livrant un bâtiment avec trois volumes principaux qui, par leur matérialité, évoquent chacun des trois pôles de recherche de l’institution, soit un revêtement métallique pour le secteur minier, un revêtement en panneaux de fibre de béton pour le secteur de la biomasse et un revêtement en gabions de pierres pour le génie de l'environnement.  Ces trois zones sont reliées entre elles par un large corridor ouvert sur deux niveaux et délimité à chaque extrémité par un mur-rideau pleine hauteur, orienté vers le Cégep à l'est et vers le boisé à l'ouest, laissant pénétrer la lumière du matin d'un côté et celle du soir de l'autre.


Une grande vitrine technologique aménagée du côté Sud exhibe les installations et les activités qui se déroulent à l'intérieur du laboratoire de biomasse. 


Elle met également en scène une structure singulière constituée d'éléments obliques formant un maillage en bois lamellé-collé, mettant en valeur l'industrie et le savoir-faire régionaux.


Les concepteurs et les utilisateurs ont privilégié l’utilisation du bois pour la construction, mais comme le budget ne permettait pas de faire la structure entière en lamellé-collé, des poutrelles standards ont été utilisées à plusieurs endroits.


La structure a été conçue pour limiter la transmission des vibrations émises par les déplacements du chariot élévateur qui circule dans certaines parties du rez-de-chaussée.


La réalisation du maillage structural en lamellé-collé ainsi que celle des murs en gabions de pierres ont présenté de réels défis tant pour les concepteurs que pour les fabricants. Ainsi, l'architecture du bâtiment témoigne des objectifs et du potentiel de la recherche et de la créativité pour le développement de nouvelles façons d'exploiter et de mettre en valeur les ressources premières que sont le bois et la pierre.


Plusieurs éléments de développement durable ont été intégrés au projet, chacun apportant ses défis particuliers : installation d’un mur solaire, utilisation de puits de géothermie, installation d’un système d‘éclairage DALI, aménagement de bassins de rétention sur le site, maximisation de l’utilisation du bois et conception d’une enveloppe performante.

18 users love this project
Comments
    comment
    Enlarge image

    The CTRI is a new research building on the site of the Abitibi-Témiscamingue Cégep (equivalent to a Junior College) dedicated to recycling industrial residue and other underutilized resources. The building was designed to accommodate research laboratories specialized in three sectors: the mining industry, the biomass industry, and environmental engineering. In addition, it features offices for administrative staff and researchers and various public areas (conference room,...

    Project details
    • Year 2016
    • Work finished in 2016
    • Status Completed works
    • Type Research Centres/Labs / Interior Design
    Archilovers On Instagram
    Lovers 18 users