Ateliers ECOTIM II

Rotherens / France / 2011

21
21 Love 4,905 Visits Published
En 2005 ont été réalisés sur le parc d’activités du Héron les premiers ateliers ECOTIM, sous la forme d'une halle industrielle en bois d'une superficie de 2000m² environ. En Mai 2010, un violent incendie ravage entièrement le bâtiment, le matériel, l’outillage ainsi que le stock de bois de l’entreprise. Il fallait donc reconstruire. Sur la parcelle légèrement agrandie par l'acquisition d'une bande de terrain supplémentaire, le nouveau bâtiment, plus grand (3900m²), est implanté à coté de l'ancienne emprise, cette dernière devenant la cour de service de l'entreprise.

Développant son activité depuis 2005, ECOTIM est maintenant divisée en deux entreprises qui exploitent les locaux : ECOTIM qui assure la préfabrication de systèmes constructifs bois et LIFTEAM qui en assure la pose sur chantier.

Les ateliers de fabrication sont divisés en deux zones: Une halle dédiée à la taille des pièces de bois regroupant les principales machines outils et une halle dédiée à l'assemble des composants de construction.
L'opération présente la particularité d'une maîtrise d'ouvrage qui est également BET structures, mandataire de l'équipe de maîtrise d'oeuvre, principale entreprise de construction (Lifteam) et futur utilisateur des locaux (Ecotim).

La construction entièrement en bois exploite en principal les systèmes constructifs mis au point par le bureau d'études CBS-CBT principal partenaire d'ECOTIM :

- Le procédé « ARIANE » pour les fermes triangulées de grande portée (35m de portée entre appuis, 44m couverts pour la halle d'assemblage). Les fermes triangulées repose sur des poteaux bois "4 branches".
- Le système « O’PORTUNE » pour les dalles bois en planches assemblées sur chant de la zone administration.
- Une variante du système ARIANE pour la halle de taille, consistant à resserrer l'entraxe des fermes (2m40 entraxe), de manière à supprimer les pannes, les fermes portant alors directement les chevrons.
- Un bardage de type « WENUS » composé de planches verticales assemblées en "W" augmentant ainsi l'inertie structurelle de la peau.

La nouvelle carte sismique, les nouvelles contraintes climatiques introduites par les eurocodes et la présence de deux ponts roulants (sur chemins de roulement bois), ont généré des contraintes structurelles fortes.


Le volume simple et élémentaire se réfère aux constructions utilitaires traditionnelles, les granges et abris, de l’architecture rurale locale, et non aux constructions industrielles banalisées de cette zone d’activité.
Les bureaux et locaux du personnel sont organisés sur 2 niveaux sur la façade pignon Ouest.
La couverture est réalisée par une membrane d'étanchéité posée directement sur les panneaux d'isolants (laine de roche de forte densité), ceux-ci reposant directement sur un lattis bois à claire voie en guise de volige. Ce lattis (section 60x27mm), posé "vide pour plein" permet d'économiser 50% en volume de bois (57m3 au lieu de 114m3), par rapport à une volige traditionnelle. Il présente en outre l'avantage de constituer une bonne surface d'absorbsion acoustique.

La façade-pignon de la zone bureaux est recouverte par un bardage à claire-voie en lattes de mélèze. Celui-ci est destiné à uniformiser l'aspect de la façade. Il rappelle également la façade détruite par l'incendie et qui caractérisait l'image de marque de l'entreprise.

Les façades latérales sont découpées en trois strates horizontales qui ceinturent le bâtiment. Chacune de ses strates est réalisée dans un matériau correspondant à la fonction de ces bandes horizontales:
- En partie basse coté arrière, un voile béton fait soutènement et protection anti-vandalisme
- En partie basse coté cour, une bande vitrée donne les vues sur la cour de service
- En partie haute, un bardage bois vertical sur ossature ferme le volume
- Dans la hauteur de la charpente (c.a.d. au dessus de l'arase inférieure des entraits), un bardage en polycarbonate alvéolaire apporte un complément d'éclairage et donne à comprendre le principe structurel de la construction.

Cette réalisation faisant très largement appel au bois pour sa construction a été réalisée à un coût de 500 €/m² SHON, y compris l’ensemble des VRD et aménagements extérieurs.
21 users love this project
Comments
    comment
    Enlarge image

    En 2005 ont été réalisés sur le parc d’activités du Héron les premiers ateliers ECOTIM, sous la forme d'une halle industrielle en bois d'une superficie de 2000m² environ. En Mai 2010, un violent incendie ravage entièrement le bâtiment, le matériel, l’outillage ainsi que le stock de bois de l’entreprise. Il fallait donc reconstruire. Sur la parcelle légèrement agrandie par l'acquisition d'une bande de terrain supplémentaire, le nouveau bâtiment, plus grand (3900m²), est implanté à coté de...

    Project details
    • Year 2011
    • Work started in 2011
    • Work finished in 2011
    • Main structure Wood
    • Status Completed works
    • Type Factories
    Archilovers On Instagram
    Lovers 21 users