IMMEUBLE M

Bordeaux / France / 2013

24
24 Love 2,380 Visits Published
Un immeuble bourgeois bordelais caractéristique du 18è siècle A l’état initial, un immeuble bourgeois bordelais composé de trois étages et de combles. Ce projet se constitue de deux plateaux insalubres – le R+3 et les combles – de l’immeuble. Ces plateaux présentent les caractéristiques d’un habitat ancien : système de chauffage obsolète, isolation thermique et acoustique inexistante, distribution intérieure cloisonnée entraînant le manque de lumière et de ventilation naturelle au centre de l’appartement et dans les combles, absence d’espace extérieur. Ils présentent également les qualités des immeubles du quai des Chartrons : une vue imprenable sur le fleuve, une cour intérieure au centre de l’immeuble couverte d’une verrière, une petite cour arrière donnant sur les anciens chais. Un espace de vie en continuité spatiale Le projet a été guidé par la volonté de permettre la mise en relation et la perception simultanée de ces trois éléments et d’un quatrième, « une terrasse-jardin », créée à la place des combles. Pour cela, nous avons imaginé une distribution intérieure ayant la flexibilité d’être à la fois totalement ouverte et fermée afin d’intimiser à volonté certains sous-espaces. Les espaces de réception se développent au R+3 entre la cour intérieure et la façade sur le fleuve. Les fonctions techniques (wc, buanderie, gaines) ont été regroupées au centre du plateau dans une boîte indépendante maintenant un large passage. Les espaces de nuit sont aménagés dans les combles et s’ouvrent par deux grandes baies sur le jardin-terrasse. La continuité spatiale entre le R+3 et les combles est rendue possible par la mise en place d’un escalier prenant naissance dans le salon, tranchant la corniche existante, et venant s’enfoncer audessus de la boîte technique. Il débouche sur un large espace baigné de lumière grâce à la mise en place d’une verrière prenant la forme exacte du vide créé. Ce vide devient un grand dressing se développant autour de l’escalier. Cet appartement est une véritable succession d’espaces formant une grande boucle que l’on peut emprunter indéfiniment ! Une insertion urbaine pluri-orientée grâce au jardin terrasse Le jardin terrasse est lui aussi un élément qui met en relation les différentes parties de l’appartement. On peut y accéder depuis l’espace nuit mais aussi depuis les espaces de réception du R+3 par un petit escalier conçu dans la continuité des volées de la cage d’escalier de l’immeuble. Au-delà de l’ajout d’un espace extérieur la situation du « jardin sur le toit » donne à cet appartement un rapport à la ville tout à fait différent. Il sort de sa configuration mono-orientée vers le fleuve pour s’ouvrir vers une urbanité plus large, multiple et hétérogène, mélangeant, les toits du quartier historique des Chartrons, les barres de la cité du grand parc, et les quartiers situés au-delà de la ceinture des boulevards. DÉVELOPPEMENT DURABLE Cibles HQE très performantes Cibles d’éco-construction - choix intégré des procédés et produits de construction Tous les éléments récupérables sur place ont été réutilisés (portes intérieure, sol en pitch pin, radiateurs en fonte…). Cibles d’éco-gestion - gestion de l’énergie La totalité de l’enveloppe a été traitée au niveau thermique et acoustique par des menuiseries bois à double vitrage à rupteur de pont thermique mise en continuité d’une isolation intérieure en fibre de bois. Un système de chaudière gaz à condensation a été mis en place. Cibles de confort - confort hygrothermique Tous les espaces sont ventilés naturellement par des baies opposées créant des courants d’air importants entre les différents espaces extérieurs.
24 users love this project
Comments
    comment
    Enlarge image

    Un immeuble bourgeois bordelais caractéristique du 18è siècle A l’état initial, un immeuble bourgeois bordelais composé de trois étages et de combles. Ce projet se constitue de deux plateaux insalubres – le R+3 et les combles – de l’immeuble. Ces plateaux présentent les caractéristiques d’un habitat ancien : système de chauffage obsolète, isolation thermique et acoustique inexistante, distribution intérieure cloisonnée entraînant le manque de lumière et de ventilation naturelle au centre de...

    Project details
    • Year 2013
    • Work finished in 2013
    • Status Completed works
    • Type Single-family residence / Building Recovery and Renewal
    Archilovers On Instagram
    Lovers 24 users