Pierre di Sciullo

Paris / France

0
Pierre di Sciullo 0
Pierre di Sciullo
Pierre di Sciullo, graphiste et typographe, développe depuis une dizaine d’années ses projets dans l’architecture et dans l’espace public. Sculptures typographiques, dessins de façades, signalétiques ludiques et sensuelles sont des cristallisations de l’écriture dans la chair du bâtiment : le mot Danse au Centre national de la danse à Pantin, le T du tramway de Nice, la façade du musée Champollion à Figeac, les enseignes du Forum des images à Paris, le générateur d’anagrammes de Recouvrance à Brest, la façade monumentale du Serpentin, etc. Ses recherches sur l’incarnation de la voix dans l’écriture et sur le poids des slogans, investissent aussi l’affiche (comme lors de Nuit Blanche 2007 à Paris, place de la Madeleine) et l’écran : dispositifs sonores et interactifs au centre d’art de la Ferme du Buisson, cinéma d’animation avec Peur(s) du Noir. Ses oeuvres prennent place dans l’environnement comme autant d’incitations et d’interpellations à redécouvrir l’acte de lire.
Pierre di Sciullo
Pierre di Sciullo
Teams 1 teams

Pierre di Sciullo, graphiste et typographe, développe depuis une dizaine d’années ses projets dans l’architecture et dans l’espace public. Sculptures typographiques, dessins de façades, signalétiques ludiques et sensuelles sont des cristallisations de l’écriture dans la chair du bâtiment : le mot Danse au Centre national de la danse à Pantin, le T du tramway de Nice, la façade du musée Champollion à Figeac, les enseignes du Forum des images à Paris, le générateur d’anagrammes de Recouvrance à Brest, la façade monumentale du Serpentin, etc. Ses recherches sur l’incarnation de la voix dans l’écriture et sur le poids des slogans, investissent aussi l’affiche (comme lors de Nuit Blanche 2007 à Paris, place de la Madeleine) et l’écran : dispositifs sonores et interactifs au centre d’art de la Ferme du Buisson, cinéma d’animation avec Peur(s) du Noir. Ses oeuvres prennent place dans l’environnement comme autant d’incitations et d’interpellations à redécouvrir l’acte de lire.